Archives de
Étiquette : Ile Rousse

Corbara en compétition pour Le village préféré des Français

Corbara en compétition pour Le village préféré des Français

La charmante commune de Balagne figure parmi les 22 villages sélectionnés dans l’émission de France 2, diffusée le 4 juin dernier et présentée par Stéphane Bern.

Symbole du patrimoine corse, Corbara va représenter l’île dans la deuxième édition de l’émission « Le village préféré des Français » de France 2, qui avait réussi une bonne audience en 2012 avec près de cinq millions de téléspectateurs.

Cette fois-ci, l’émission présentée par Stéphane Bern, est partie à la rencontre de ce pittoresque village de Balagne, niché à flanc de colline, non loin de la cité balnéaire de L’Île-Rousse.

CorbaraIl fallait les vues aériennes réalisées par l’équipe de France 2 au dessus du Monte Guidu pour saisir la beauté de Corbara avant de partir à la rencontre des « charmes » de ce village corse comme le musée privé de Guy Savelli, la confrérie, le monastère, et le « surprenant patrimoine religieux », comme l’a expliqué Stéphane Bern.

La chaîne de télévision a d’ailleurs qualifié Corbara d’« harmonieux village au cœur de la Balagne », qui exhibe ses quartiers étagés en amphithéâtre, son architecture mauresque, avec les oliviers, citronniers, figuiers de barbarie, et ses murs de pierres sèches emblématiques du patrimoine corse.

Aux côtés de Corbara, 21 autres « cartes postales » de l’Hexagone vont concourir pour remporter le titre de « village préféré des Français », décerné lors de l’émission du 4 juin à 20h45. Pour l’occasion, près de 130 000 internautes ont voté sur le site de France 2 qui avait récompensé en 2012 Saint-Cirq-Lapopie dans le Lot, alors que la Corse avait été représentée par Piana.

Site Internet de l’émission « Le village préféré des Français » : www.france2.fr/emissions/le-village-prefere-des-francais/accueil

Site Internet de la commune de Corbara : www.corbara.fr

Non, Antoine, mon village n’a pas l’air d’une crêche !

Non, Antoine, mon village n’a pas l’air d’une crêche !

Vue de Corse
Vue au-dessus de Palasca, en surplombant le littoral de St Florent jusqu’à l’Ile Rousse

 

Non, Antoine Ciosi, mon village n’a pas l’air d’une crêche ! Mais vous avez raison:  c’est « le point fixe où s’accroche ma vie ».

Car c’est là qu’est, pour toujours, l’âme de ma grand-mère, Anghjula-Maria, « Mammo' ».

Mon village est construit sur un rocher vert, qui ne se voit pas. Chacun de nous en possède un pan secret, dans les entrailles des maisons, toutes construites sur cette pierre. Mon village ne s’expose pas aux regards. il se cache dans un écrin de montagnes et de maquis. Il faut grimper un sentier pendant quelques minutes, dans les senteurs du maquis dominées par la nepita, pour surplomber le littoral de St Florent jusqu’à l’Ile Rousse.

Photo Saveriu Maestrali