L’immortelle corse de plus en plus prisée

L’immortelle corse de plus en plus prisée

immortelleCette plante produit une huile essentielle réputée pour ses propriétés thérapeutiques et figure parmi les plus chères au monde. Aussi, la filière se professionnalise de jour en jour.

Depuis des décennies, l’immortelle corse pousse principalement à l’état sauvage, dans les terrains abandonnés, comme derrière les plages. Ses sommités jaune vif ont toujours embaumé le maquis d’un parfum particulier et évocateur pour les insulaires et la diaspora. Face à la croissance de la demande, surtout d’Asie avec le Japon et la Corée du Sud, les producteurs l’ont tirée de sa discrétion pour la cultiver et développer ce secteur agricole corse. Avec raison. En 2012, l’huile d’immortelle distillée coûte plus de 1.200 euros le kilo.

Anti-hématome, anti-âge …

Ici et là, des champs de cette plante de 20 à 50 centimètres de hauteur se détachent du paysage. Et on compte aujourd’hui une superficie cultivée totale d’une centaine d’hectares dans l’île. Helichrysum italicum de son nom botanique, elle possède en effet des qualités thérapeutiques recherchées. Considérée comme le plus puissant anti-hématome connu, l’huile d’immortelle favorise la circulation, la production de collagène, et lutte contre le vieillissement de la peau, notamment grâce à ses 40% d’acétate de néryle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *